Astuces pour repeindre soi-même les murs de sa maison

Le retour des beaux jours s’accompagne très souvent d’une grande envie de booster le déco intérieur et extérieur de la maison. D’ailleurs, la saison estivale est le moment le plus propice pour refaire la peinture. Si la peinture des murs de votre maison fait également partie de vos projets pour cet été. À travers cet article, nous vous livrons les meilleures astuces pour s’y prendre comme un véritable pro.

L’étape préliminaire : bien préparer le mur

On pense souvent à tort en disant que peindre les murs de sa maison soi-même est un vrai jeu d’enfant. Certes, repeindre sa maison est à la portée de tous surtout des bricoleurs confirmé. Néanmoins, une manque de préparation et une précipitation peut engendrer une déception au niveau du résultat. En parlant justement de préparation, il faut savoir que pour obtenir un mur irréprochable, le nettoyage, le rebouchage et le lissage sont les clés de la réussite.

Pour un résultat impeccable, commencez d’abord par protéger la zone de votre chantier. L’idéal sera de vider la pièce de tous les meubles, rideaux et tableaux. En effet, travailler dans un espace entièrement vide vous aidera à peindre facilement et efficacement toute la surface. Si ce ne sera pas possible, vous pouvez toujours rassembler les meubles au centre et les protéger avec une bâche plastique. Puisque le but est d’enlever tout ce qui est susceptible d’être touché par les projections de tapis, il faut également protéger le sol avec une bâche en plastique.

Lessiver les murs, c’est également une étape extrêmement importante avant de repeindre un mur. À moins que vos murs soient déjà en parfait état, un mur qui va être peint doit être lessivé de bas en haut. En effet, un mur salit par plein de graisse, de traces de doigts, de crasse doit d’abord être bien nettoyé avant la peinture. Pour ce faire, vous devez le lessiver avec un détergent doux dilué dans de l’eau suivi d’un rinçage à l’eau et enfin un séchage complet.

En présence de fissures et de trous, vous devez également procéder au rebouchage. Reboucher les trous et les fissures consiste à éliminer toutes les parties friables tout près des trous. Pour ce faire, utilisez un grattoir triangulaire et colmatez-les à l’aide d’un enduit de rebouchage. Laissez sécher au moins une heure, puis, lissez bien la surface à l’aide d’un couteau à enduire. N’oubliez pas non plus de poncer les aspérités avec le papier abrasif. Une fois sec et poncé, l’enduit est prêt à peindre.

Pour éviter de se retrouver à cours de peinture au moment des travaux, il est aussi important de bien calculer la quantité nécessaire.

L’étape de la peinture proprement dit

Pour ce qui est du choix de la peinture, vous pourrez choisir les peintures mattes pour les pièces à peu de passage ou les peintures mattes lavables pour la cuisine et la salle de bains. Maintenant que vous avez fait le bon choix de peinture, passons désormais à la peinture à proprement parlé. Pour éviter toute déconvenue, peignez d’abord un petit échantillon représentatif de la peinture en deux couches. Quand il s’agit d’une surface poreuse, il faut appliquer une sous-couche. En ce qui concerne les matériaux à utiliser, évitez avant tout les brosses, pinceaux ou rouleaux à moindre prix. Exigez plutôt la qualité. Il se peut que ces pinceaux perdent leurs poils et colleront à la peinture à l’utilisation. Pour l’application, faites également en sorte d’appliquer la bonne quantité. Deux couches sont généralement indispensables afin d’assurer que la peinture prenne toute sa profondeur et d’obtenir un rendu escompté. Respectez également le temps de séchage entre les deux couches. Aussi, pour bien adhérer, il faut peindre dans les règles de l’art, soit dans le sens des aiguilles d’une montre. Maintenant que vous connaissez toutes les astuces, à présent, appliquez-vous !

Jocelyne Vasseur Written by:

Comments are closed.